Comment fabriquer un poulailler sur mesure ?

Comment fabriquer un poulailler sur mesure ?

février 4, 2022 0 Par Comment fabriquer

Si vous voulez élever des poulets, vous aurez besoin d’un poulailler pour les loger ! Vous pouvez facilement en trouver dans des animaleries ou même en grande surface. Cependant, ils sont généralement chers et pas forcément adaptés aux nombres de poules.

La solution la plus simple et la plus économique est donc de fabriquer soi même son enclos pour poule, et c’est ce que nous allons voir dans ce tutoriel.

Combien coûte une un enclos pour poule préfabriqué ?

Les poulaillers simples et préfabriqués s’achètent généralement en ligne pour 200 à 300 euros et plus. Un poulailler d’occasion peut être achetée pour encore moins cher. Vous pouvez notamment trouver de bonnes affaires sur Leboncoin.

Il est difficile d’évaluer le coût d’un poulailler fabriqué soi-même, car il est adapté à votre taille et à ce que vous désirez. Les poulaillers préfabriqués ne sont généralement pas aussi durables qu’un poulailler que vous construisez vous-même en bois.

Pour réduire les coûts vous pouvez réutiliser des matériaux de base comme des palettes de bois par exemple. Cela permettra d’économiser quelques dizaines d’euros sur la fabrication de votre poulailler.

Par exemple, ce poulailler bricolé a coûté environ 300 euros en recyclant autant que possible pour réduire les coûts et éviter la mise en décharge.

Enclos pour poule DIY

Ce poulailler amusant a coûté moins de 150 euros parce qu’il a été construit avec du bois récupéré.

Poulailler DIY en bois avec espace extérieur

Penser à l’emplacement de votre poulailler

Il est important de tenir compte de l’emplacement du poulailler sur votre propriété afin de préserver l’hygiène du poulailler et de protéger les oiseaux eux-mêmes. Un poulailler doit être construit sur un terrain élevé pour éviter les inondations ou toute accumulation d’eau et d’humidité.

Il est également judicieux de construire un poulailler relativement proche de la maison ou dans une zone très fréquentée du jardin afin de dissuader les prédateurs indésirables.

Le poulailler lui-même peut être une structure très simple et même utiliser des structures existantes telles qu’un abri de jardin ou une niche pour chien. Au minimum, le poulailler doit simplement avoir une structure solide et contenir des nichoirs, des barres de perchage, de l’espace pour une mangeoire et un abreuvoir, ainsi que des ouvertures pour la circulation de l’air.

Adapté la taille de votre poulailler

Une poule à besoin d’un espace extérieur et un espace intérieur où elle peut se reposer en sécurité dans un nichoir ou sur un perchoir.

La plupart des races de poule ont besoin d’au moins trois pieds carrés d’espace dans un poulailler par oiseau si un espace extérieur est disponible.

S’il n’y a pas d’espace extérieur disponible, les poules doivent avoir plus d’espace à l’intérieur du poulailler pour s’étendre. Il est recommandé de donner entre 2,5 et 3,5 mètres carrés d’espace par oiseau à ceux qui n’ont pas d’espace extérieur.

La surpopulation d’un poulailler peut entraîner une multitude de problèmes au sein d’un troupeau de basse-cour. Par exemple, le surpeuplement incite généralement les poules à se battre davantage, ce qui signifie que les oiseaux situés au bas de la hiérarchie auront probablement un accès limité à la nourriture et à l’eau et pourront même présenter des coupures et des marques de picage sur leur corps.

Le surpeuplement d’un poulailler entraîne également une accumulation plus rapide de matières fécales et de bactéries, ce qui signifie que les risques que des parasites ou des insectes entrent dans le poulailler et rendent les oiseaux malades sont beaucoup plus élevés.

Il est donc important de prévoir une taille suffisante de poulailler en fonction du nombre de poule prévu.

Quel matériel est recommandé pour construire son poulailler ?

Il existe de nombreuses options en termes de matériaux pour la construction d’un poulailler, mais certaines options sont meilleures que d’autres.

Nous vous recommandons d’utiliser du contreplaqué pour un poulailler de basse-cour. Le contreplaqué est non seulement relativement bon marché, mais il est également extrêmement durable.  Si vous voulez que le contreplaqué dure, vous devrez le protéger avec un apprêt et de la peinture. De plus, si vous construisez votre poulailler, le contreplaqué est facile à découper en trous et en fenêtres, ce qui permet à vos poules de bénéficier d’une bonne ventilation à l’intérieur du poulailler.

Prévoir des précautions contre les prédateurs

Les plus grandes menaces pour les poulets de basse-cour sont les renards, les chats sauvages, les chiens et même les serpents. Certains types de serpents aiment manger les poussins et peuvent tenter de se glisser entre les murs du poulailler et le sol pour accéder aux poules de votre basse-cour.

Pour s’assurer que les serpents et les prédateurs ne peuvent pas pénétrer dans un poulailler par le dessous, il est important que le poulailler soit surélevé de 20 à 30 cm par rapport au sol, ce qui est suffisant pour permettre aux poules de marcher en dessous. Sinon, un sol en terre battue (avec du fil de fer en dessous) peut être préférable à un sol surélevé car les rongeurs et les serpents aiment vivre sous les sols ; si le sol est suffisamment haut pour que les poules puissent y entrer, elles le garderont libre pour vous.

Certains prédateurs peuvent adopter une approche plus conventionnelle et essayer de s’introduire dans un poulailler par la porte du poulailler. Pour cette raison, vous devez installer des verrous solides sur toutes les portes et fenêtres.

Enfin, toutes les ouvertures de votre poulailler doivent être recouvertes d’une « toile métallique ». Il s’agit d’un treillis métallique fabriqué à partir d’un métal de plus fort calibre que le grillage à poules. Remarque : le grillage à poules est destiné à confiner les poules dans une zone, mais il ne suffit pas à les protéger des prédateurs. Une buse ou un renard déterminé peut déchirer le grillage à poules assez facilement.

8 éléments à prendre en compte avant de vous lancer dans la fabrication de votre poulailler

  1. Vous aurez également besoin d’un nichoir pour vos poules. Les nichoirs doivent avoir une surface d’environ un pied carré. Placez-les plus bas que vos perchoirs pour que les poules ne s’y perchent pas. Vous constaterez que les poules veulent souvent dormir dans le même nichoir, mais ne vous en faites pas !
  2. N’oubliez pas d’inclure une porte dans les plans. Une porte peut être aussi simple qu’un morceau de contreplaqué sur un cadre de 1 par 2, avec des charnières et un simple loquet. Faites-la suffisamment grande pour que vous puissiez entrer et sortir facilement avec des œufs à la main ou un panier.
  3. Réfléchissez à la possibilité d’apporter de l’électricité dans le poulailler pour la ponte des œufs : Une ampoule de faible puissance permettra de prolonger la journée pendant les mois d’hiver et de maintenir les chiffres de production d’œufs plus réguliers.
  4. Barres de perchoir : Prévoyez d’installer des chevilles de 1½ pouce à travers la partie supérieure du poulailler ; cela permettra aux poules de se percher hors du sol la nuit. La règle de base pour les perchoirs est de prévoir 8 pouces par poule (bien que nous trouvions qu’elles se serrent généralement les unes contre les autres).

Voir notre tutoriel complet pour fabriquer des perchoirs pour poule

  1. Ventilation du poulailler : Un cinquième de l’espace total des murs de votre poulailler doit être ventilé. Votre poulailler a besoin d’ouvertures découpées dans les murs près du plafond pour la circulation de l’air. Elles doivent être plus hautes que les perchoirs. Toutes les ouvertures doivent être recouvertes d’une toile métallique de 1/2″ solidement fixée pour empêcher les prédateurs d’entrer.
  2. Il est important d’installer des verrous solides sur toutes les portes du poulailler et les fenêtres ventilées pour protéger les poules des prédateurs. Les renards peuvent tourner les boutons, défaire les nœuds, défaire les cordons élastiques, soulever les verrous. Les crochets à œillet à ressort sont efficaces, tout comme les verrous sécurisés par des mousquetons ou des cadenas.
  3. Vous devrez accessoiriser le poulailler, au moins de façon rudimentaire : Des abreuvoirs, disponibles chez les fournisseurs agricoles, empêchent les poules de souiller leur réserve d’eau. Il en faut un pour trois ou quatre poules. Achetez également un mangeoire suffisamment long pour permettre à toutes les poules de se nourrir en même temps (ou achetez-en deux plus petites).
  4. Prévoyez suffisamment de copeaux de bois (pin) ou de paille pour mettre une couche de 6 pouces sur le sol et quelques poignées dans chaque nichoir et vos poules auront un habitat parfait. Changez la litière environ une fois par mois ou si elle commence à être plate.

Construction du poulailler étape par étape

La conception d’un petit poulailler devrait prendre plusieurs week-ends. Et il faudra 2 à 3 week-ends pour le construire, en fonction de vos compétences. Vous allez avoir besoin de matériel spécifique pour la fabrication de votre poulailler.

  1. Explorez différents modèles de poulailler. Vous pouvez regarder des poulaillers préfabriqués en ligne ou des poulaillers de bricolage et en copier un qui vous plaît.
  2. Lorsque vous êtes prêt, prenez du papier et commencez à dessiner les dimensions de votre poulailler.
  3. Vérifiez les options de matériaux en ligne. Prévoyez d’encadrer le poulailler avec des planches de 2 par 4 et d’utiliser des feuilles de contreplaqué pour les murs. Le toit peut être constitué d’une feuille de contreplaqué recouverte de bardeaux ou d’un morceau de tôle grillagée.
  4. Apportez vos plans dans un magasin de bricolage. Quelqu’un pourra vous aider à déterminer la quantité de contreplaqué dont vous aurez besoin, ainsi que d’autres matériaux. Dans certains magasins, ils peuvent même faire les principales coupes pour vous.
  5. Mesurez et marquez soigneusement votre contreplaqué pour chaque coupe à effectuer.
  6. Coupez toutes vos pièces. N’oubliez pas de découper les ouvertures pour la porte et les fenêtres ! Conseil de pro : apprêtez et peignez les pièces de bois avant de les assembler pour gagner du temps et faciliter la peinture.
  7. Fixez les pieds au sol du poulailler. Puis retournez-le et commencez à fixer les murs à la base
  8. Ajoutez les nichoirs. Ceux-ci peuvent être conçus comme de simples séparateurs ou boîtes.
  9. Fixez le toit en contreplaqué. Ensuite, ajoutez les matériaux de couverture de votre choix pour protéger le bois (bardeaux, métal corroyé, etc.)
  10. Partout où vous avez une ouverture de porte, ajoutez une porte de poulailler avec des charnières sécurisées et des loquets anti-prédateurs
  11. Partout où vous avez des fenêtres, couvrez-les avec du tissu de quincaillerie. Fixez-les avec des vis et des rondelles.

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans votre projet de poulailler DIY, vous pouvez également fabriquer votre propre couveuse pour pouvoir gérer parfaitement l’éclosion des œufs.

Construction du poulailler : tutoriel vidéo

Merci d’avoir lu notre tutoriel pour fabriquer vous-même votre poulailler ! Bon travaux !

Quelques exemples de Poulailler DIY

Poulailler en bois fait maison
Jolie enclos pour poule fabriqué en bois
Enclos pour poule en bois et métal