Comment adopter une alimentation équilibrée pour assurer son bien-être ?

Comment adopter une alimentation équilibrée pour assurer son bien-être ?

janvier 2, 2023 0 Par Comment fabriquer

Une alimentation équilibrée constitue l’élément fondamental d’une bonne santé et d’un corps radieux, même lorsqu’on prend de l’âge. Cependant, force est de constater que très peu de personnes suivent ces règles alimentaires, et ce, pour diverses raisons.

Alors que certaines se plaisent juste dans les mauvaises habitudes alimentaires, d’autres en revanche ne savent pas comment équilibrer leur alimentation. Alors, si vous faites partie de cette dernière catégorie, découvrez ici comment vous y prendre.

Varier les plats quotidiens

Pour de nombreuses personnes, l’alimentation journalière se répartit en trois prises de repas, tantôt légers et tantôt lourds. Or, pour maintenir une bonne énergie, il est recommandé de bien répartir les repas de la journée. Pour cela, vous pouvez vous baser sur le programme la Brigade de Véro.

Néanmoins, d’une façon générale, il faut retenir que le petit déjeuner doit couvrir environ 30 % des apports journaliers. Autrement dit, il doit être complet et se composer de céréale, de boisson, de fruit, de sucre et de gras en très faible proportion.

Pour le déjeuner et le dîner, l’idéal serait de consommer d’abord une entrée, puis un plat beaucoup plus consistant. Celui-ci doit comporter un protide au choix, des féculents, un fruit et un laitage. Et pour ce qui est du goûter, notez qu’il n’est pas du tout obligatoire. Toutefois, si vous en voulez, préférez un aliment léger.

Bien comprendre ce qu’est un repas équilibré

Manger équilibré, c’est manger au quotidien un peu des différents types d’aliments qui existent. Alors, pour votre santé, il faut consommer tous les jours des féculents, des protides, des fruits et légumes, des produits laitiers. Bien que le gras ne soit pas totalement exclu, il est nécessaire de miser sur la qualité et la quantité.

Respecter la pyramide alimentaire

Pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme, il est inutile de lui apporter tous types d’aliments, en proportions égales. En d’autres termes, il existe des aliments dont l’apport quotidien doit être élevé, tandis que d’autres non. Cela dit, en se référant à la pyramide alimentaire, il est capital de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour.

Ensuite, pour constituer les plats, il est nécessaire d’ajouter des féculents, des légumes secs ou sous forme de pomme de terre. Les fruits et légumes peuvent être consommés crus, cuits ou mixés, mais assurez-vous qu’ils atteignent au moins les 400 g. En ce qui concerne les protides, vous pouvez opter pour de :

  • la viande ;
  • du poisson ;
  • ou encore des œufs.

À ce niveau, il est primordial de rappeler que ces produits doivent être en faibles proportions, et que les moins gras doivent être priorisés. Pour assurer à l’organisme un apport suffisant en calcium, consommez soit du lait, du fromage ou du yaourt, à chaque repas. Et pour finir, évitez au maximum les aliments sucrés et les boissons alcoolisées.

Adapter le menu au besoin du corps

Chaque organisme humain étant particulier, il est vivement souhaité que les apports nutritionnels répondent aux besoins de chaque individu. Autrement dit, les proportions de chaque type d’aliment doivent être définies selon l’âge, le sexe, les activités, l’état de l’individu (allaitement ou grossesse), etc.

En dehors de cela, il faut savoir écouter son corps, c’est-à-dire lui apporter des aliments au besoin et selon l’appétit. Toutefois, il est aussi nécessaire de savoir répondre aux sensations de satiété. Enfin, restez fidèle à vos préférences, sans toutefois vous obliger à manger un aliment que vous n’appréciez pas.