Comment fabriquer un attrape rêve ?

Comment fabriquer un attrape rêve ?

février 17, 2022 0 Par Comment fabriquer

Les attrapes rêves sont à l’origine des objets de culte amérindiens composés d’un cerceau en osier, d’un filet et d’autres objets personnels, utilisés à l’origine par la culture Ojibwe comme talismans en toile d’araignée. Ils sont censés améliorer le sommeil en laissant passer les bons rêves à travers la toile, tandis que les mauvais s’y emmêlent et sont rendus inoffensifs par la lumière du soleil.

Dans les années 60, ils ont gagné en importance pendant le mouvement pan-indien et ont été adoptés par d’autres peuples indigènes d’Amérique du Nord. La fabrication d’attrape-rêves était également un passe-temps populaire parmi les enfants-fleurs et les hippies, avant que les attrape-rêves ne soient également appréciés par le reste de la population et commercialisés dans les années 1980.

Aujourd’hui, les attrape-rêves connaissent un renouveau en tant qu’accessoires stylés à fabriquer soi-même.

Au lieu d’acheter simplement un attrape-rêve en ligne, qui pourra vous coûter plusieurs dizaines d’euros, vous pouvez simplement en fabriquer un vous-même. Les instructions ci-dessous décrivent étape par étape comment fabriquer un grand attrape-rêve vous-même.

Bien sûr, un attrape rêve ne suffit pas à lui seul pour intercepter les cauchemars, la foi en ce talisman est tout aussi importante. Toutefois, la fabrication d’un attrape-rêve en commun permet d’apaiser la peur des cauchemars chez les enfants, ce qui favorise un sommeil plus paisible.

Conseil pratique : un attrape-rêve personnalisé avec un nom « augmente » l’effet protecteur. L’enfant s’identifie à son propre attrape-rêve et fait particulièrement confiance à son pouvoir magique pour éloigner les mauvais rêves de la chambre d’enfant !

Fabriquer soi-même un capteur de rêves : Les étapes

Si vous souhaitez fabriquer vous-même un attrape rêve, voici le matériel dont vous avez besoin :

  • anneau en bois (20 cm de diamètre)
  • de ficelles (fil solide, cordelettes ou rubans),
  • d’une pelote de laine,
  • de plumes et de perles en bois.
Matériel pour fabriquer attrape rêve
  1. Fixer la laine à l’anneau à l’aide de nœuds et entourer une fois complètement l’anneau avec la laine.
  • Nouer la ficelle sur l’anneau et l’enrouler à nouveau autour de l’anneau à 10 cm de distance. Après avoir fait une fois le tour du cerceau, continuer à travailler vers l’intérieur. La ficelle n’entoure plus l’anneau, mais la ficelle qui y était fixée auparavant.
  • Le capteur de rêves est maintenant décoré de plumes et de perles. Il suffit de les fixer à l’anneau avec le fil.
Étape 1 fabrication attrape rêve

Comme alternative au fil, on peut tout simplement utiliser un napperon au crochet comme filet.

Conseil pratique : Les capteurs de rêves sont considérés de manière ambivalente par les autochtones d’Amérique du Nord. Certains les considèrent comme un symbole d’unité des peuples autochtones d’Amérique du Nord, tandis que d’autres y voient un signe d’exploitation et de commercialisation de leur culture.

Une autre bonne raison de ne pas acheter un capteur de rêves, mais de le fabriquer soi-même, le plus naturellement et le plus fidèlement possible, par respect pour les cultures indigènes !

Bricoler des attrape-rêves en matériaux naturels

Les attrape-rêves authentiques sont composés à 100 % de matériaux naturels. Lorsque vous bricolez un capteur de rêves, il est donc conseillé de récolter les matériaux qui le permettent dans la nature :

  • Cercle : le cercle symbolise le cycle de la vie et peut par exemple être fabriqué avec des branches de saule.
  • Toile : C’est dans la toile d’araignée que se prennent les mauvais rêves. Pour cela, vous pouvez utiliser du fil simple.
  • Des plumes : Les plumes symbolisent une sorte d’échelle le long de laquelle les rêves doivent glisser en douceur sur le dormeur.
  • Perles : les perles en bois ou en verre symbolisent soit l’araignée qui se trouve dans la toile, soit les bons rêves qui se sont pris par erreur dans la toile.

Bricoler un capteur de rêves en macramé

Depuis les années 70 au moins, l’attrape rêve en macramé fait partie des attrapes rêves les plus populaires à fabriquer soi-même. L’art du nouage arabe classique (miqrama en arabe signifie « voile noué »), qui a été introduit en Europe via l’Espagne mauresque, s’harmonise idéalement avec la pensée chamanique qui se cache derrière le talisman.

Pour fabriquer un attrape-rêve individuel en macramé, il suffit d’un peu de laine, d’un anneau en bois et de quelques heures de calme.

La laine solide ou le fil d’une épaisseur de 3 mm et 5 mm sont particulièrement adaptés à la confection d’attrape-rêves en macramé. Moins le fil est pelucheux, plus il est facile à utiliser et le motif de l’attrape-rêves est ensuite clair et précis !

Pour l’anneau, un diamètre de 20 cm a fait ses preuves, mais vous pouvez bien sûr expérimenter la taille de l’attrape-rêves à votre guise. Mais plus l’anneau est grand, plus l’attrape-rêves sera difficile à réaliser !

Attrape rêve fabriqué soi-même

Fabriquer un attrape -rêve en macramé étape par étape

Pour nouer un attrape-rêve en macramé, on entoure d’abord l’anneau d’une épaisse couche de laine, avant de nouer le motif dans le cercle intérieur du talisman. Les nœuds de laine en forme de barbe qui pendent du tiers inférieur de l’anneau sont également typiques des attrape-rêves en macramé et leur motif de nœuds leur confère un charme particulier.

En macramé, on travaille avec des nœuds standardisés : Point d’ancrage, nœud de croix, nœud de vague, nœud de côte, nœud de surplomb (multiple) ou nœud final.

Conseil pratique : Pour ceux qui doivent d’abord apprendre la technique, il existe sur Internet de nombreux tutoriels sur les nœuds macramé >>.