Comment fabriquer un épouvantail ?

Comment fabriquer un épouvantail ?

janvier 12, 2022 0 Par Comment fabriquer

Un épouvantail est censé faire fuir les oiseaux voraces. Grâce à nos instructions pas à pas, vous pourrez facilement construire ce drôle de compagnon.

Avec les bons matériaux, il est très facile de fabriquer soi-même un épouvantail. À l’origine, les épouvantails étaient installés dans les champs pour empêcher les oiseaux voraces de dévorer les graines et les fruits. On trouve également ces étranges créatures dans nos jardins dans le même objectif. Entre-temps, ils ne servent plus seulement à protéger les récoltes, mais sont également devenus un élément fixe de la décoration d’automne.

Nous allons vous montrer dans cet article comment fabriquer vous même un épouvantail.

Matériel nécessaire pour la fabrication

  • 2 lattes de bois brut de sciage de 28 x 48 millimètres (environ deux mètres de long) et de 24 x 38 millimètres (environ un mètre de long).
  • Clous
  • Paille
  • Ficelle
  • morceau de toile de jute (environ 80 x 80 centimètres)
  • vieux vêtements
  • corde de coco (environ quatre mètres)
  • vieux chapeau

Outils de bricolage nécessaire

  • Crayon
  • scie
  • ciseaux
  • Marteau (grand marteau, si possible avec embout en caoutchouc dur)
  • Bricoler un épouvantail étape par étape

Fabriquer votre épouvantail étape par étape

La fabrication d’un épouvantail se déroule en plusieurs étapes qui suivent un ordre logique. En effet, vous allez dans un premier temps devoir créer le support de votre épouvantail pour ensuite pouvoir le poser et éventuellement le décorer.

Voici les 6 étapes de fabrication d’un épouvantail ci-dessous

1. Pointer la latte de bois

Pointez la plus longue latte de bois à une extrémité à l’aide de la scie afin de pouvoir l’enfoncer plus facilement dans le sol par la suite.

Conseil : dans de nombreux magasins de bricolage, vous pouvez faire scier le bois au moment de l’achat.

Couper lame de bois

2. Relier les lattes de bois et monter l’échafaudage

Reliez ensuite les deux lattes de bois avec deux clous pour former une croix (extrémité pointue en bas). La distance entre la latte transversale et l’extrémité supérieure doit être d’environ 30 à 40 centimètres. À l’endroit souhaité, enfoncez la structure en bois dans le sol à l’aide d’un maillet, suffisamment profondément pour qu’elle soit stable (au moins 30 centimètres). Si le sol est lourd, percez le trou avec une barre de fer.

Assemblage de deux lames de bois

3. Former la tête de l’épouvantail

Utilisez maintenant de la paille pour former la tête de l’épouvantail. Nouez le matériau par portions. Dès que la tête a atteint la forme et la taille adéquates, placez la toile de jute par-dessus et attachez-la en bas avec de la ficelle.

4. Habiller un épouvantail

Vous pouvez maintenant habiller votre épouvantail : Deux morceaux de tricot de coco servent de bretelles, il suffit de les passer dans les passants de la ceinture et de les nouer. Ensuite, on passe aux autres vêtements. Plus ceux-ci sont amples, plus il est facile d’habiller l’épouvantail. L’idéal est de porter des hauts boutonnés de bout en bout, comme de vieilles chemises ou des gilets. Au lieu d’une ceinture, il faut attacher une corde autour de la taille.

5. Former les mains

Les mains sont à nouveau formées avec de la paille. Passez un paquet dans chacune des manches de chemise et fixez le tout avec de la ficelle.

6. Décorer un épouvantail

Des pâquerettes à la boutonnière sont un joli détail. Si vous le souhaitez, vous pouvez apporter de temps en temps des fleurs fraîches à cet habitant du jardin. Vous pouvez décorer votre épouvantail de plein de manière différente. La plus classique étant notamment de lui rajouter un chapeau de paille.

Conseil : si vous installez l’épouvantail pour vous protéger des oiseaux voraces, changez son emplacement de temps en temps. En effet, les oiseaux ne sont pas du tout stupides et s’aventurent avec le temps de plus en plus près de l’épouvantail. Lorsqu’ils constatent que l’épouvantail ne représente aucune menace, leur peur s’estompe.

En outre, il peut être utile de faire bouger un peu les choses. Fixez de préférence des rubans ou des objets à l’épouvantail, qui se déplacent avec le vent et dissuadent davantage les oiseaux. Les objets réfléchissants comme les CD ont également un effet intimidant sur les oiseaux et les éloignent davantage.

Tutoriel vidéo pour fabriquer son épouvantail

Découvrez dans cet vidéo tutoriel comment fabriquer étape par étape un épouvantail à partir de matériaux de récupération et de paille

L’épouvantail est-il vraiment efficace pour faire fuir les oiseaux ?

Il n’est pas nécessaire de prouver par des études scientifiques que l’épouvantail est efficace dans la lutte contre la plupart des oiseaux. Le simple fait que différents types d’épouvantails soient utilisés depuis le début de l’agriculture devrait suffire à prouver leur efficacité.

Toutefois, l’efficacité dépend de différents facteurs, car tous les modèles n’ont pas la même efficacité dans la lutte contre les oiseaux indésirables. Voyons en détails les différents facteurs d’efficacité ci-dessous

Mouvement

Pour donner l’impression la plus réaliste possible, un épouvantail doit être en mouvement. Pour cela, il est possible de fixer différents éléments qui bougent au gré du vent. L’épouvantail tout entier pourrait également tourner dans le vent, donnant ainsi l’illusion d’un modèle plus vrai que nature. Plus il y a de mouvement, plus les oiseaux sont susceptibles d’être dissuadés.

L’habitude

Les oiseaux sont parfois très intelligents et connaissent les comportements des hommes. Plus l’épouvantail reste longtemps au même endroit, plus les oiseaux auront tendance à perdre leur crainte. Avec le temps, vous avancerez de plus en plus loin et si vous ne constatez aucune menace, vous ignorerez tout simplement l’épouvantail. Ainsi, il n’y aura plus d’effet dissuasif.

Pour garantir son efficacité, l’épouvantail doit changer de place plus souvent. Ainsi, les oiseaux ne s’y habitueront pas aussi rapidement et seront toujours confrontés à un nouveau défi.

En outre, il peut être utile de modifier légèrement son apparence. Des vêtements différents et de légères modifications optiques empêchent l’effet d’accoutumance.

Effets dissuasifs

L’efficacité de l’épouvantail ne dépend pas uniquement de sa forme et de sa silhouette. Les oiseaux peuvent être encore plus intimidés par des mesures supplémentaires.

Les effets lumineux éblouissants sont très désagréables pour les oiseaux. Comme on peut déjà le constater avec le papier d’aluminium et les CD, cela aide à éblouir les oiseaux. Un peu de papier d’aluminium sur l’épouvantail peut donc influencer positivement son efficacité.

En outre, les oiseaux peuvent être chassés par des bruits. Pour cela, vous pouvez par exemple fixer des boîtes de conserve ou d’autres rubans flottants. Grâce au vent, ces mesures de défense deviennent évidentes.

Cerfs-volants

L’homme n’est pas le seul à être considéré comme un grand ennemi des oiseaux. D’autres oiseaux de proie représentent pour eux une menace encore plus grande. C’est pourquoi ce sont surtout les cerfs-volants épouvantails, comme ceux déjà présentés plus haut, qui sont présentés comme le moyen le plus efficace contre les oiseaux.

Ceux-ci volent de manière autonome dans les airs et ont une grande portée, dans laquelle les oiseaux n’osent plus s’approcher du champ.